Comment entrer en connexion profonde avec quelqu’un ?

Comment entrer en connexion profonde avec quelqu’un ?
Vous êtes-vous déjà demandé comment entrer en connexion profonde avec quelqu’un ? Comment faire sentir à une personne que vous la comprenez parfaitement ? Ce n’est pas chose évidente et rares sont les gens qui adoptent vraiment le point de vue de leur interlocuteur. Centré sur nous-même que nous sommes, nous avons tous tendance à réagir de notre petit monde à nous quitte à piétiner celui de la personne qui nous fait face. Or, c’est un réel plaisir que de pouvoir, l’espace d’une conversation, entrer en connexion profonde avec quelqu’un. Les stratégies qui suivent sont justement là pour vous y aider.

1) Paraphraser

Paraphraser consiste tout simplement à reprendre presque tels quels les mots prononcés par votre interlocuteur. Il s’agit ni plus ni moins que de faire une sorte de synthèse de ses propos que vous allez lui soumettre dans l’espoir qu’il confirme que vous avez bien compris ce qu’il vous a dit. Il aura non-seulement le sentiment d’avoir été vraiment écouté mais vous aurez de votre côté également le sentiment de mieux saisir son point de vue et sa situation.

2) Faire des analogies

L’analogie consiste à comparer deux situations l’une à l’autre. Autrement dit, il peut s’agir de paraphraser mais en utilisant cette fois vos expressions à vous. Une analogie peut par exemple commencer par : « Je vois, c’est un peu comme quand tu… » Non seulement cette stratégie permet d’entrer en connexion profonde avec votre interlocuteur mais elle peut également permettre de relancer la conversation. A vous de voir ensuite quand il convient de paraphraser et quand il convient de faire une analogie.

3) Demander des détails

Demander des détails afin d’obtenir des précisions sur ce que l’autre est en train de vous dire. Demander des détails en posant bien évidemment des questions. Naturellement, plus vous êtes attentif à ce que l’autre vous raconte et êtes en mesure d’adopter son point de vue, plus vous aller pouvoir poser des questions spécifiques et intéressantes qui lui donneront le sentiment d’avoir été entendu. C’est donc ici à la fois un but et un moyen que l’on va chercher à atteindre. Chose qui ne devrait pas venir trop difficilement avec un peu de pratique.

4) Comparer avec sa propre expérience

On est toujours plus à l’aise quand l’on part de soi. C’est pourquoi comparer avec votre propre expérience peut non seulement vous permettre de mieux comprendre votre interlocuteur mais là encore lui donner le sentiment d’avoir été vraiment entendu. C’est-à-dire qu’en raccrochant l’une de ses expériences à l’une des vôtres, vous créez une forme de similarité qui est : « nous avons vécu les mêmes choses. » Or, ceci créé de la proximité entre les personnes bien plus que tout le reste. Alors, pourquoi s’en priver ?

5) Anticiper la suite/la fin

Cette stratégie est un peu plus complexe que les autres mais néanmoins terriblement efficace. En effet, elle consiste à anticiper la suite/la fin de ce que va dire votre interlocuteur et à le devancer. Ce qui arrive parfois naturellement quand vous êtes tellement absorbé dans une histoire dont vous brûlez d’envie de connaitre la fin et dont vous allez sauter toutes les étapes pour en arriver au dénouement. Ne coupez cependant pas tout le temps la parole à votre interlocuteur mais assurez-vous, autant que possible, de le devancer dans ses propos. Cela sera particulièrement troublant pour lui, qui aura alors le sentiment que vous pensez exactement comme lui.

6) Rire

Sûrement la stratégie la plus simple. Rire a depuis toujours été ce qui a permis aux hommes de se sentir bien dans leurs relations. C’est un signe naturel de détente et de bonne entente. Alors n’hésitez pas à en faire un petit peu plus, à sourire et à rire suffisamment pour mettre bien à l’aise votre interlocuteur. D’ailleurs, on juge généralement une bonne interaction aux nombres de petits éclats de rire qui ont eu lieu durant celle-ci. Plus la fréquence est élevée, plus on a le sentiment d’avoir passé un bon moment.

7) Contredire en rigolant

Enfin, cette stratégie contre-intuitive consiste à contredire en rigolant votre interlocuteur. C’est un jeu qui permet de dire à l’autre non-seulement « j’existe en dehors de toi » mais regarde « on peut être en désaccord et pourtant tout se passe bien. » Ce qui est assurément une preuve notable que le lien qui existe entre vous est forte et que la connexion est profonde.

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.