L’art de séduire un mec...

L’art de séduire un mec...
On parle très souvent (trop ?) de la séduction au masculin. Mais quid de la « girly seduction » ? Les femmes sont-elles condamnées à être passives et à attendre que ces messieurs daignent leur adresser la parole ? Sur ce sujet épineux, AMSEVI prend le parti que les filles ont également leur rôle à jouer dans le processus de séduction. Certes, moins explicite et nettement plus subtil (quoique…), l’art de séduire un homme consiste, en premier lieu, à devenir une spécialiste pour attirer et capter les regards, pour finalement devenir l’objet de toutes les attentions… Une position que l’on pense cependant en passe de se métamorphoser dans les années à venir avec l’évolution des mœurs, pour en arriver, qui sait, à une parfaite égalité entre les sexes en matière de séduction ?

Être la plus belle

Ce premier point déplaira sûrement aux bien-pensants mais il est malheureusement le critère sur lequel une femme va être jugée non-seulement au premier abord mais aussi par la suite et ce bien plus que peut l’être un homme. Cependant, les choses ne se limitent pas à la beauté purement physique et il existe de nombreux moyens de vous sublimer. Bien évidemment, il vous faudra commencer par vous apprêter de manière à bien mettre vos atouts en avant et faire comprendre à d’éventuels partenaires votre disponibilité. Il ne s’agit pas de s’habiller de manière vulgaire mais une tenue un peu sexy aura forcément plus d’impact et de résultats qu’un gros pull en laine tout bouloché. Notez que les hommes apprécient particulièrement le style et les chaussures à talons (ce n’est pas pour rien qu’elles ont été inventées !). C’est ensuite votre attitude qui va parachever de vous rendre jolie et séduisante. On est forcément plus attiré par quelqu’un qui respire la confiance et la joie de vivre que quelqu’un de déprimé. Or, ce qui est à l’intérieur, se voit à l’extérieur. Par conséquent, il convient de prendre soin de vous moralement et d’apprendre à croquer la vie à pleines dents, d’être authentique et spontanée. Bien que ce conseil puisse sembler naïf, vous n’imaginez pas mesdames à quel point votre « naturel » peut vous rendre charmantes à nos yeux, nous faisant même oublier votre gros pull…

Soyez-bien entourée mais pas trop

Avoir une vie sociale riche signifie non-seulement se mettre en valeur au milieu d’un cercle d’amis mais également multiplier les opportunités de rencontres au cours des diverses sorties que vous êtes amenée à faire. Attention toutefois à ne pas être trop entourée. Nous autres, individus de sexe masculin, sommes particulièrement timides et hésitants quand il s’agit de venir vous parler. Par conséquent, si vous sortez toujours en bande de 10 personnes, il y a de fortes chances pour que personne n’ose s’immiscer dans votre cercle. Or, votre groupe d’amis ne doit pas devenir un carcan qui vous empêche de vous ouvrir sur l’extérieur. Préférez-donc les petits groupes, les sorties à deux/trois entre copines qui sont les meilleurs situations dans lesquels les hommes oseront vous aborder. Choisissez également de faire ou de vous inscrire seule à différentes activités…

Encourager l’interaction

Pour commencer, soyez disponible ! Abandonnez de temps à autre toute occupation, toute discussion, lâchez également votre téléphone… Vous aurez alors l’air ouverte à la discussion ! Pour aller plus loin, vous pouvez aussi inviter du regard. Quand un beau mâle parade devant vous, regardez-le et souriez. Voilà qui devrait lui donner suffisamment de courage pour venir engager la conversation… Et si vous souhaitez vous montrer encore plus entreprenante, tentez la petite réflexion ! Faites une remarque sur ce qu’il est en train de faire ou bien posez-lui une question anodine, un renseignement fera l’affaire, à laquelle il se fera un plaisir de vous répondre. Si vous avez bien suivi les premiers points, il devrait de lui-même faire les efforts qui s’imposent pour proposer de poursuivre l’interaction. Toutefois, pour engager la conversation sans risquer d’effrayer un homme ou de le prendre au dépourvu, mieux vaut vous servir d’un intermédiaire…

Servez-vous d’un intermédiaire

Ayez à votre solde un ou une kamikaze fidèle qui se chargera de lancer la conversation. (Fidèle car mieux vaut éviter qu’une fois le travail fait, votre alliée se transforme en votre principale opposante !) Cela vous évite de tomber dans les écueils lié au fait de prendre l’initiative et laissera encore à monsieur le privilège de faire le premier pas (ce à quoi nous sommes inconsciemment très attachés !). Lorsque la conversation est engagée entre lui et votre acolyte, servez-vous une fois encore de votre regard et de votre sourire qui sont, vous l’aurez compris, vos principaux atouts. De plus, assurez-vous que toutes les conditions soient réunies pour qu’il n’est d’autres choix que de vous adresser la parole lorsque l’occasion se présentera : montrez-vous attentives, riez à ses propos et placez-vous à côté de lui… Il n’aura d’autres choix, à un moment ou à un autre, que de vous adresser la parole. Bien évidemment, dès qu’il l’aura fait, vous vous empresserez d’entretenir la conversation…

Soyez accueillante

Après tous ces efforts pour qu’on vous adresse la parole, assurez-vous d’être suffisamment réceptive et de mettre en confiance votre proie. Rigolez à ses blagues, même les moins drôles, montrez-vous intéressée par ce qu’il vous raconte et essayez de mettre en avant vos points communs, posez-lui des questions, complimentez et flattez-le, n’hésitez pas à en dire suffisamment sur vous-même de manière à ce qu’il trouve facilement matière à relancer la conversation… Montrez-vous ouverte à toute discussion mais évitez de parler de vous de manière négative, les sujets trop sérieux ou déprimants qui pourraient le décourager. Cette première interaction doit rester légère. Pour détendre l’atmosphère, taquinez-le gentiment (ce qu’il devrait normalement faire également en retour). Soutenez son regard et rapprochez-vous de lui pour l’encourager à un premier contact physique… Plus vous lui laisserez d’indices lui indiquant que vous souhaitez aller plus loin, plus il y aura de chances pour qu’il s’engouffre, l’un après l’autre, dans les pièges que vous lui tendez. (Nous autres, hommes, mettons parfois un peu de temps à comprendre votre point de vue…) Et tout ça, sans que vous n’ayez à prendre les initiatives… ou presque ! Pour finir cet article, sachez que séduire quand on est un homme est loin d’être une chose facile. Alors pardonnez les maladresses et laissez toujours le bénéfice du doute. Nous comptons sur vous pour rendre les choses plus évidentes. Débarrassez-vous de vos aprioris et évitez de coller au premier mâle venu l’étiquette « dragueur lourdingue. » Auquel cas, vous pourriez avoir de très agréables surprises...

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.