Comment devenir un pro du cunnilingus ? (Techniques avancées)

Comment devenir un pro du cunnilingus ? (Techniques avancées)
Le cunnilingus est autant un préliminaire qu’un acte sexuel à part entière. En effet, il permet à la fois d’exciter votre partenaire en vue de la pénétration et de lui donner un ou plusieurs orgasmes. Nous avons vu comment Apprendre à faire un cunnilingus ? (Débutant) Nous allons maintenant voir comment vous y prendre pour donner des orgasmes par ce biais-là à votre partenaire. Devenez le roi du sexe oral, faites de votre partenaire une reine et elle se souviendra toujours des nuits passées en votre compagnie. Voici donc quelques techniques simples à mettre en place pour faire de vos cunnilingus un must du genre !

1) Préparer le terrain : atmosphère et détente
Commencez par créer une ambiance propice à l’acte du cunnilingus et qui mettra votre partenaire dans de bonnes dispositions. Pour cela, les indispensables classiques que sont bougies, encens et musique. A vous ensuite de mettre à l’aise votre partenaire. Susurrez-lui des mots tendres et osés pour la mettre en confiance et installez-la dans une position qui soit confortable. Inutile pour cela de faire compliqué : allongée sur le dos, jambes écartées avec si besoin un petit coussin sous les reins sera la position la plus appropriée. Par ailleurs, amenez le cunnilingus avec tact. Inutile de foncer gueule ouverte vers son pubis tel un animal sauvage (quoique…). Laissez-le temps à la tension de monter de manière à ce qu’elle puisse de longues minutes à l’avance anticiper ce que vous vous apprêtez à faire. Tournez un peu autour du pot puis lancez-vous !
2) Monter lentement en puissance
En tête, vous ne devez n’avoir qu’une cible : son clitoris. Cependant, il vous faudra intelligemment lui cacher vos intentions en prenant soin de s’attaquer d’abord à toutes les parties attenantes à son clitoris. Petites et grandes lèvres notamment seront vos premières prises de position. Léchez-les, aspirez-les, mordillez-les tant qu’il le faudra. Alors, innocemment, vous pourrez porter de légères et succinctes attaques sur son clitoris, comme des écarts commis par inadvertance. Mais petit à petit, ces attaques vont se faire plus fréquentes et surtout plus insistantes. Ses défenses finalement désarmées, vous allez pouvoir vous y consacrer à plein temps. Attaquez-le alors de tous côtés, ne le laissez plus respirer, vous devez l’assaillir sans cesse. Et n’hésitez pas à vous glisser sous le capuchon qui le recouvre, à découvrir la rampe qui le surplombe que vous longerez soigneusement du bout de la langue histoire d’atteindre son clitoris à la racine.
3) Porter l’estocade finale
Une fois que vous l’aurez rendu folle de plaisir par la ferveur et la frénésie des mouvements de votre langue, vous ferez un nouveau pas en avant pour la porter jusqu’à l’orgasme. Lancez toutes vos forces dans l’assaut final ! Soyez encore plus rapide, insistez encore plus ! Puis, saisissez votre proie – son clitoris – à la gorge. De votre langue, maintenez le très fermement plaqué face contre terre. Il ne doit absolument plus pouvoir respirer. Sous la pression appliquée sur son clitoris, votre belle va alors doucement se sentir défaillir et rapidement être inondée par des vagues de plaisir qui vont la submerger. Vous n’aurez alors plus qu’à vous repaitre de l’apocalypse que vous aurez déclenchée.
4) Relâcher un peu l’étreinte
Toutefois, pour mieux savourer votre victoire et lui donner encore plus de plaisir, relâchez un peu l’étreinte. Laissez à son clitoris encore quelques instants fugaces d’existence. Jouez avec votre prise, laissez-la vous échapper avant de la saisir de plus belle. Accompagnez votre œuvre apocalyptique en assénant vos coups au moment même des déferlantes d’orgasme, histoire d’accompagner le mouvement et de faire trembler toutes les fondations de votre partenaire. Soyez sûr que ce travail de sape, synchronisé à la perfection, sera plus que dévastateur et qu’elle ne s’en relèvera pas de sitôt.
5) Repartir de plus belle
Enfin, une fois votre dessein accompli, vous aurez le choix. Investir plus pleinement le terrain en passant à la pénétration ou bien repartir de plus belle pour un nouvel assaut oral encore plus dévastateur et offrir à votre partenaire un deuxième orgasme, voir un troisième, et ainsi de suite.

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
lelegant :
SAchez que une main droite qui ne demande que de participer....votre majeur inversé en contact avec je point G, pour conclurevotre main gauche viendra pincer legerement le teton droit : explosion garantie