Apprendre à faire un cunnilingus ? (Débutant)

Apprendre à faire un cunnilingus ? (Débutant)
Le cunnilingus est un art en soi dans l’art de faire l’amour. Il peut être utilisé comme préliminaire mais aussi comme moyen à part entière pour faire atteindre l’orgasme. Il est « la » technique à maitriser en premier car il a quelque chose de particulièrement intime et excitant pour celle à qui il est prodigué. Rares sont en effet celles qui ne l’apprécient pas mais nombreuses sont celles qui se plaignent lorsqu’il n’est pas bien réalisé. Et comme, au contraire de la pénétration, sa réussite ne dépend que de votre volonté à faire jouir votre partenaire, il est indispensable d’en maitriser toute la technique. Apprenez à satisfaire votre partenaire avec votre bouche et elle ne vous en voudra pas si, sous l’effet de l’excitation, la pénétration se termine plus prématurément que prévu. Si vous êtes un néophyte en la matière, voici donc quelques conseils pour bien vous y prendre les premières fois.

Comment amener le cunnilingus ?
Inutile de foncer droit au but même si cela peut, dans certaines situations, être particulièrement excitant. Mieux vaut amener les choses progressivement de sorte que votre partenaire puisse les anticiper et que l’excitation ait le temps de monter. Partez donc de sa bouche pour descendre progressivement le long de son corps. Marquez les étapes importantes : arrêtez-vous sur ses seins puis glissez-vous lentement le long de son ventre. Ensuite prenez le temps d’explorer ses cuisines et sa région pubienne. Vous pouvez embrasser son sexe à travers ses sous-vêtements, c’est même vivement conseillé. En prenant bien votre temps, vous avancerez en terrain conquis.
Positions idéales pour le cunnilingus
Pour que votre cunnilingus soit efficace, il faut que votre partenaire puisse se détendre. Et pour cela rien ne vaut la position où elle est allongée sur le dos, votre tête entre ses jambes. Cette position sera de plus idéale pour justement bien écarter ses jambes et vous permettre de farfouiller dans tous les recoins de son intimité. Passez vos bras autour de ses cuisses pour la maintenir dans cette position. Vous pouvez également lui caresser le ventre ou même les fesses en libérant l’une de vos mains. Vous pourrez aussi par la suite vous servir de cette même main pour introduire un ou plusieurs doigts dans l’un de ses orifices. D’autres positions sont envisageables mais celle-ci sera la plus idéale pour débuter.
Bien lubrifier mais avoir une langue de chat
Votre langue est pleine de petites papilles qui lui confèrent sa texture râpeuse. Par conséquent, avant de la poser sur le sexe de votre partenaire, mieux vaut bien lubrifier la zone. Pour cela, utilisez votre salive. Mais de grâce éviter de cracher sur son vagin comme un acteur porno le ferait et faites-le plutôt de façon plus discrète et surtout plus classieuse. Evitez ensuite de lui dévorer le vagin comme un animal laperait une écuelle. Au contraire, visez de petits points bien précis (cf. ci-dessous « Les endroits les plus sensibles ») du bout de la langue et attachez-vous à tenir le rythme. Cela sera bien plus excitant et stimulant pour elle.
Les endroits les plus sensibles
Vous pouvez passer votre langue sur de nombreux endroits de son intimité : périnée, grandes lèvres et petites lèvres mais votre principal objectif va surtout être le clitoris. Quand l’excitation sera suffisamment forte, vous pourrez vous concentrer uniquement sur ce point. La hampe du clitoris est également particulièrement sensible et vous pourrez alterner entre ces deux points. Une fois son clitoris bien positionné sous votre langue, dessinez différentes formes afin d’établir celle qui lui fait le plus d’effet. C’est ainsi que vous parviendrez à lui procurer un orgasme. Cependant, vous pouvez aussi vous montrer aventureux et aller fouiner à l’intérieur de son vagin, voire de son anus (le cunnilingus deviendra alors une feuille de rose). Introduire votre langue dans son vagin aura notamment quelque chose de particulièrement excitant pour elle.
Voir l’article « Petit cours d’anatomie féminine » pour mieux visualiser le clitoris, la hampe du clitoris et tout le reste…
Utiliser aussi ses mains
On en a déjà un peu parlé mais bien évidemment vos mains ne doivent pas rester inactives pendant le cunnilingus. Elles doivent apporter un supplément de stimulation qui sera peut-être le petit plus qui vous permettra de donner un orgasme à votre partenaire. Servez-vous donc de l’un de vos mains pour glisser un ou plusieurs doigts dans l’un de ses orifices. Essayez ensuite d’harmoniser cette pénétration avec les mouvements de votre langue. Si vous êtes suffisamment synchronisé, vous devriez parvenir à faire résonner l’ensemble de son intimité et de déclencher finalement l’orgasme tant attendu… Enfin, vos doigts peuvent également vous servir pour faire une pause. Pour cela, remplacez simplement votre langue par vos doigts. Cela vous permet de maintenir l’excitation à son plus haut niveau avant de repartir de plus belle !
Y aller progressivement
Enfin, la clé d’un bon cunnilingus est d’y aller progressivement. Commencez par de petits bisous qui se transformeront petit à petit en mouvements de langue de plus en plus ciblés et appuyés. N’hésitez pas au début à varier les zones et les mouvements afin de trouver celles et ceux qui stimulent le plus votre partenaire. Au départ, le rythme doit être lent puis augmenter progressivement. Se faisant, vous allez créer de plus en plus de tension et votre partenaire ne pourra y résister très longtemps…

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.