Comment parvenir enfin au changement que vous espérez ?

Comment parvenir enfin au changement que vous espérez ?
Vous souhaitez être moins timide, plus à l’aise socialement, vous faire des amis plus facilement, pouvoir séduire les filles qui vous plaisent, donner beaucoup de plaisir à votre partenaire au lit… Il y a pour cela deux axes sur lesquels vous pouvez agir. Le premier est sûrement le plus facile. Il s’agit de développer vos compétences en tant qu’individu social, en lien avec d’autres individus. C’est tout le savoir-faire, les codes qu’il nous faut apprendre pour pouvoir entrer en relation et interagir avec nos semblables. Une grosse partie de ce blog ne traite d’ailleurs que de cet aspect-là. Il répond à la question « comment se comporter pour… » ou encore « comment agir pour… » Le deuxième axe est nettement plus ardu à maitriser parce qu’il concerne non plus de simples façons de se comporter mais renvoie dans un sens large à qui vous êtes ! Pour faire simple, il se peut qu’en tentant d’apprendre de nouvelles manières d’agir, vous vous heurtez à des blocages qui pourront vous sembler insurmontables. C’est que le comportement que vous tentez d’apprendre entre en conflit avec la personne que vous êtes, votre vision du Monde et de vous-même. Or, si vous souhaitez obtenir un changement durable, il vous faudra réussir à adapter votre être à cette nouvelle vie dans laquelle vous souhaitez le faire rentrer. Voici donc quelques pistes pour y parvenir :

1) Répéter sans cesse les nouveaux comportements et s’interdire définitivement les autres

Pour que votre être puisse s’adapter, il faut que vous acceptiez que ces nouveaux comportements fassent partie intégrante de vous-même. Si vous vous autorisez, ne serait-ce que ponctuellement une de vos vieilles habitudes, vous faites un, voire plusieurs pas en arrière. Une erreur classique consiste à s’autoriser, comme une récompense après avoir agi dans le sens de ses objectifs, une de ses vieilles habitudes. Par exemple, le timide qui après avoir surmonté sa peur de parler en public va de nouveau se refermer sur lui-même à la situation suivante au prétexte qu’il a déjà fourni des efforts et qu’il peut donc du coup de nouveau s’autoriser à être timide…

Changer votre vision du Monde et de vous-même

Si votre objectif est de pouvoir entrer en contact avec n’importe qui, vous devez naturellement croire que cela est possible. Cela peut peut-être sembler évident énoncé ainsi mais il existe parfois un décalage entre ce que l’on aimerait pouvoir faire et ce que l’on pense possible de faire. Naturellement, le lien n’est pas toujours aussi évident et il s’agira parfois de changer certaines croyances qui vous sembleront pourtant, en apparence, n’avoir aucun lien avec le comportement que vous visez. Un ancien timide, par exemple, sera capable d’engager la conversation avec un inconnu tout en conservant la croyance que les gens n’apprécient guère d’être dérangés. Ceci étant possible parce qu’il aura acquis la croyance qu’il est capable d’engager la conversation avec un inconnu, ce qui le concerne lui, sans pour autant changer sa vision du Monde qui restera : les gens n’aiment pas être dérangés. Demandez à quelqu’un d’hyper-sociable ce qu’il en pense ! D’autres croyances le concernant plus directement peuvent aussi interférer dans sa capacité à interagir avec des inconnus. Celles-ci concernent l’image qu’il a de lui. S’il pense d’emblée que les gens ne vont pas le trouver intéressant, cette croyance risque fort de se transformer en prophétie et de finir par se réaliser. Tout ceci entraine notre timide dans un cercle vicieux. Par conséquent, un timide ne sera jamais totalement débarrassé de ses anciens maux et il y aura toujours une incertitude dans ses nouveaux comportements s’il ne fait pas ce travail de reconstruction de ses représentations. (Je vous renvoie aux articles sur la confiance en soi pour vous aider à améliorer l’image que vous avez de vous-même et donc vos possibilités…)

Changer votre état d’esprit

C’est peut-être l’étape la plus compliquée… Quand tout le reste aura été intégré, il vous sera possible de changer votre état d’esprit qui comprend deux choses. Tout d’abord, vous dépassez ne doit plus être un effort, vous devez parvenir à prendre du plaisir de consentir à tous ses efforts. Le simple fait d’accepter et de supporter les émotions désagréables dans lesquelles vous vous mettez volontairement doit devenir une source de contentement. Si au début, vous ne prenez pas de plaisir à accomplir vos nouveaux comportements, cela va venir progressivement jusqu’à voir alors naitre un peu, puis beaucoup, de plaisir. La deuxième chose concerne plus concrètement votre humeur. Pour reprendre une dernière fois notre exemple du timide, il est fort possible que ce dernier ait développé, durant toutes ses années de timidité, une attitude calme et/ou un côté un peu mélancolique qui bien évidemment ne seront pas en adéquation avec sa nouvelle identité de personne sociable. Le moyen de changer cette humeur est donc d’en prendre conscience et de trouver des supports pour se mettre dans la bonne humeur et être totalement libre d’interagir avec les autres. Ces supports peuvent par exemple être des personnes qui nous mettent à l’aise et nous aident à nous mettre dans la bonne humeur, ou encore une activité ou même un petit rituel ! Si votre état d’esprit concorde avec les objectifs que vous vous êtes fixés, ces derniers seront nettement plus faciles à atteindre. En améliorant l’ensemble de ces points, vous devriez plus aisément parvenir à obtenir un changement définitif !

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.