Qu’est-ce que la confiance en soi ? Sur quoi se construit la confiance en soi ?

Qu’est-ce que la confiance en soi ? Sur quoi se construit la confiance en soi ?
La confiance en soi est une dimension qui fait partie de l’estime de soi. En ce sens, elle a un impact particulièrement important sur notre vie quotidienne, notamment dans notre vie sociale. En effet, un manque de confiance en soi entraine ce qu’on appelle des conduites d’échec. Les personnes présentant un manque de confiance en soi vont s’auto-saboter, se disqualifier d’entrée de jeu simplement parce qu’elles ne s’en sentent pas capables. Ces personnes manquent alors de motivation et d’ambition car comment être motivé si l’on ne pense pas être en mesure de réussir ? Plus spécifiquement, dans la vie sociale, le manque de confiance en soi va conduire cette fois à des conduites d’exclusion. On s’exclue soi-même de peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir gérer telle ou telle interaction. Difficile d’avoir une vie sociale épanouissante dans ces conditions ! Dans cet article, nous allons tenter de mieux comprendre ce sur quoi elle se constitue pour ensuite être plus en mesure de la développer.

La confiance en soi : une croyance ?

Faisant partie de l’estime de soi, la confiance en soi est une croyance au même titre que, par exemple, l’amour de soi ou l’image de soi. Plus précisément, elle est une croyance sur notre capacité à réussir telle ou telle action. De manière générale, on désigne une personne qui a confiance en elle comme quelqu’un qui ne doute pas de sa capacité à réussir et qui, du coup, réussit ! Car le sentiment d’avoir confiance en soi donne des ailes… Or, une faible confiance en soi peut, à l’instar d’une faible estime de soi, avoir de sévères conséquences sur la vie quotidienne et notamment dans notre propension à nous lancer dans diverses épreuves et projets. Les personnes qui manquent de confiance en elles vont donc avoir tendance à éviter de se mettre dans des situations qu’elles craignent de ne pas pouvoir maitriser. Toutefois, ces personnes pourraient tout aussi bien décider qu’elles sont elles aussi tout comme n’importe qui capables de réussir. Avoir confiance en soi, c’est donc avant tout se faire confiance et croire en sa capacité à réussir, ou, avant cela, en sa capacité à apprendre comment faire pour réussir.

Une croyance basée sur l’expérience

Cependant, au contraire de l’estime de soi, on décide plus difficilement d’avoir confiance en soi du jour au lendemain. Et ce car la croyance en sa capacité à réussir une tâche précise repose sur l’expérience. Il est évident que si vous pilotez un hélicoptère pour la première fois sans avoir pris de cours, vous allez douter de votre capacité à réussir. Ce qui est normal puisque la confiance en soi a également pour fonction de nous éviter de nous lancer dans des entreprises trop improbables, trop rapidement. C’est pour cela que, comme nous le verrons dans un prochain article, si vous voulez développer la confiance en soi, il va vous falloir également accumuler de l’expérience afin d’avoir en mémoire des références d’événements plus ou moins similaires où vous avez réussi et renforcer ainsi votre croyance.

La confiance en soi dans les rapports sociaux

Elle nous impacte particulièrement dans nos rapports avec autrui puisqu’elle nous permet d’aborder plus sereinement nos relations interpersonnelles. De ce point de vue, on pourrait dire que la confiance en soi se résume à la croyance en sa capacité à faire face à toute situation sociale. En cela, elle permet de développer l’affirmation de soi et l’assurance qui manque a beaucoup. Or, elle peut être particulièrement difficile à développer puisqu’on la soumet bien souvent aux réactions d’autrui qui ne sont pas directement maitrisables. Il faut donc afin de développer cette confiance en soi dans les rapports sociaux placer les critères de cette dernière uniquement dans notre comportement. Ceci implique pour certains un (ré-)apprentissage des indices sociaux, généralement interprétés à tort par les personnes qui manquent de confiance en elles. Toutefois, rien est impossible à qui a de la bonne volonté et souhaite vivement apprendre.

Sur quoi se construit la confiance en soi ?

Résumons maintenant ce sur quoi se construit la confiance en soi tous domaines confondus. On a vu qu’elle reposait avant toute chose sur 1) sa croyance en sa capacité à faire face à une situation inconnue et problématique. Grosso modo : à sa capacité à trouver des solutions pour surmonter les épreuves. Une conviction profonde donc que rien n’est impossible pour quiconque. Cependant, cette croyance 2) se base déjà un peu sur votre expérience mais vous pouvez l’acquérir assez simplement en prenant exemple sur d’autres. Le manque d’expérience peu donc impliquer en lui-même un manque de confiance en soi. Cependant, cette expérience peut être concrète mais également théorique. Et nous verrons dans un autre article une astuce pour développer la confiance en soi y compris dans des situations totalement inconnues. Enfin, la confiance en soi repose sur 3) l’interprétation des conséquences de ses comportements. Bien souvent mal interprétées à partir de critères qui ne dépendent en fait pas de ses propres comportements. D’où la difficulté dans ces conditions de développer la confiance en soi.

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.