21 conseils pour vaincre la timidité [1/2]

21 conseils pour vaincre la timidité [1/2]
Nous avons vu lors d’un précédent article d’où venait la timidité. On a tendance à penser qu’elle est insurmontable, or la timidité est loin d’être une fatalité et on peut en venir à bout avec de la bonne volonté. Il convient donc de ne pas se résigner, d’être constant dans ses efforts et très vite les premiers progrès se feront sentir. Voici donc maintenant quelques conseils et techniques pour vous aider à en finir avec ce mal socialement handicapant.

1) Être patient

Si l’on peut effectivement parvenir à surmonter sa timidité, vous vous doutez sûrement qu’à moins d’être un individu aux ressources exceptionnelles, on ne passe pas du statut de timide à celui d’individu super social en quelques heures ! Il faut plusieurs jours, plusieurs mois pour obtenir les premiers changements et plusieurs années pour être définitivement débarrassé. Evitez donc d’être trop exigeant avec vous-même.

2) Procéder par étapes et se féliciter

Au contraire d’être impatient et de vouloir aller trop vite, procédez par étapes. Fixez-vous des sous-objectifs et découpez-les en sous-sous-objectifs… Le sous-sous-objectif suivant doit toujours être le plus accessible possible de manière à ce que l’effort demandé ne soit pas impossible mais, au contraire, facile à fournir. A chaque étape de franchie, félicitez-vous ! Cela va vous permettre de prendre confiance et vous donner suffisamment de courage pour aller plus loin que vous n’auriez pensé possible d’aller… Se faisant, vous éviterez la frustration et le découragement !

3) Rendre sa timidité inadmissible

Si vous manquez de motivation et vous dites que cela vous en coutera plus de chercher à changer que d’en rester au statu quo, vous devez encore prendre conscience que vous avez plus à perdre en restant timide qu’en vous extirpant de votre grotte. Pour cela, faites une liste de ce qu’une vie sociale riche et épanouie pourrait vous apporter. Puis, réalisez qu’il n’y a absolument aucune raison dans les situations sociales de vous enfermer dans votre mutisme et qu’entrer en contact avec vos semblables ne tient qu’à vous et votre décision. Qu’est-ce qui vous empêche de discuter avec un inconnu ? Rien. Refusez donc cet état de fait et décidez d’agir. Valorisez l’action, peu importe le résultat, et dépréciez l’inaction ! Rendez la timidité inadmissible

4) Avoir des modèles

Pour vous aider à changer et à vaincre votre timidité, il vous faut tout d’abord croire que c’est possible. Pour cela, rien ne vaut des modèles empruntés à la réalité. Il peut s’agir de personnes sociables de votre entourage qui vont vous donner l’exemple et vous montrer que ce que vous pensiez impossible et en fait possible. Il peut également s’agir de témoignages que vous allez lire, d’anciens timides parvenus à bout de leur mal, auxquels vous allez pouvoir vous identifier ! Vous ne pourrez alors plus vous dire : « c’est impossible ! » Au contraire, vous vous direz : « qu’est-ce que cette personne aurait fait si elle était à ma place ? Comment se serait-elle comportée ? »

5) Changer sa façon de penser

La timidité draine tout un tas de représentations de soi qui vont entraver votre progression. Elle engendre notamment des pensées « limitantes » qui visent à vous maintenir dans votre zone de confort. Elles se manifestent sous forme de pensées automatiques qui vous rabaissent et de manière plus insidieuse dans votre façon de penser, de vous exprimer, dans le choix de vos mots et dans votre attitude en général. Essayez donc autant que possible de reformuler les choses de manière positive. Par exemple, « je suis timide » peut se transformer en « je suis un peu introverti. » Méfiez-vous des mots que vous utilisez et servez-vous en pour relativiser les choses. Ne dites pas « c’est plus fort que moi » mais « il faut que je fasse un effort pour y parvenir. » (Voir aussi à ce sujet : « Eviter les erreurs de représentations. »)

6) Valorisez-vous par rapport aux autres

La timidité est une question du rapport que l’on a à autrui. Apprenez donc à vous valoriser vis-à-vis d’eux. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, ils rencontrent les mêmes difficultés que vous et sont sujets aux mêmes incertitudes. Par conséquent, lorsqu’une interaction se passe mal, cela ne dépend pas nécessairement que de vous. Apprenez donc à rejeter aussi la faute sur les autres et pas seulement sur vous-même. Plus encore, considérez que vous êtes un peu supérieur à eux. Après tout, il est normal que vous vous fassiez passer avant les autres. Affirmez-vous ! Osez-vous imposer ! Dites ce que vous avez envie de dire sans vous soucier de la réaction d’autrui (dans la mesure du raisonnable bien-sûr). Pensez d’abord à vous, vous aurez tout le loisir de penser aux autres ensuite.

7) Pas de risques, relativiser les échecs

Le timide craint souvent de subir un revers au cours d’une potentielle interaction. Toutefois, une petite infortune est très vite oubliée si on choisit de considérer qu’elle n’a pas d’importance. Tout ceci pour vous dire que les risques et les conséquences négatives d’une situation sociale n’existent que parce que vous les créez vous-même. Elles n’ont par contre aucune consistance dans la réalité. Quelqu’un vous rejette et ne souhaite plus continuer à parler avec vous ? Il vous le fera comprendre en profitant de la première occasion pour vous fausser compagnie. Vous faites une mauvaise blague ? Un mot de travers ? Léger malaise qui sera vite oublié (et pourra de plus être rattrapé une fois que vous serez plus à l’aise). Apprenez donc à relativiser les échecs et à vite passer à autre chose sans plus vous y attarder.

8) Pratiquez le plus souvent possible

Si vous souhaitez progresser rapidement, il va falloir vous mettre le plus souvent possible en situation de vous sortir de votre zone de confort ! Plus vous serez confronté aux situations stressantes plus vous serez par la suite en mesure d’y faire face. Même si l’idéal est d’allier quantité et qualité, ne cherchez pas toujours un résultat positif. L’important étant d’agir le plus souvent possible, peu importe le résultat et surtout, de prendre des risques. Sans cela, vous ne progresserez jamais. Considérez les choses comme un entrainement ou comme un jeu où vous auriez plusieurs vies mais quoiqu’il arrive, agissez !

9) Engagez-vous auprès d’autrui

Pour être sûr de réussir à accomplir les objectifs que vous vous fixez, vous pouvez vous engager auprès d’autrui. Au sens large, il peut s’agir de passer tout d’abord un accord avec vous-même ou vous allez vous engager à vous comporter ainsi dans telle situation… Plus impliquant encore, parlez de vos ambitions à l’un de vos bons amis. Affirmez-lui que vous avez décidé de changer et que vous le tiendrez informé de vos progrès. Vous sortirez plus facilement de votre zone de confort sachant que vous risquez sinon de subir l’humiliation de ne pas avoir tenu parole face à l’ami à qui vous vous serez confié. Si cela ne suffit pas, vous pouvez aller jusqu’à en parler avec un professionnel qui, en plus de vous aider à vous engager, saura vous mettre en confiance et vous encourager.

10) Se préparer avant chaque événement stressant

En plus de vous engager auprès de vous-même, je vous encourage à vous préparer aux situations sociales qui sont pour vous stressantes. Utilisez la visualisation afin d’anticiper la façon dont vous pourriez vous comporter. Décidez à l’avance ce dont vous vous sentez capable de faire et ce dont vous ne vous sentez pas capable… En détaillant précisément la meilleure attitude à adopter lors de ces situations, vous saurez exactement quoi faire le moment venu et n’aurez plus ce sentiment de perdre vos moyens qui vous empêche de choisir quelques types d’action mettre en œuvre. Considérez que vous devez faire quoiqu’il arrive, peu importe votre ressenti, ce que vous avez prévu de faire. Cela vous aidera à franchir la barrière de votre inhibition. Lire la suite de cet article ici...

Afin de nous aider à vous fournir un meilleur contenu indiquez-nous ce que vous avez pensé de cet article ? Très intéressant
Intéressant
Peu intéressant
Pas du tout intéressant

En apprendre plus encore


Commentaires

Nouveau commentaire
Les commentaires
Aucun commentaire enregistré.